C’est au marchand de timbre A.- H. Vincent que reviendrait l’idée de la fondation de l’Union philatélique de Montréal. Originaire de Belgique, M. Vincent s’occupait du commerce des timbres à Montréal depuis les années 1920 et sa boutique du 294, rue Sainte-Catherine Ouest (aujourd’hui la Place Desjardins) a longtemps été l’un des rendez-vous les plus importants pour les philatélistes montréalais.

La rencontre de fondation de l’Union philatélique de Montréal eut donc lieu le 26 janvier 1938 dans une salle du Café Saint-Jacques au 415, rue Sainte-Catherine Est, sur le coin Nord-Ouest de l’intersection Saint-Denis/Sainte-Catherine où l’on retrouve aujourd’hui l‘Université du Québec à Montréal.

« Montréal, janvier 23, 1933

Nous, soussignés, déclarons par les présentes, que le 18 janvier 1933, s’est formée une association en groupement de collectionneurs de timbres pour faire entre eux l’échange des timbres-poste, sous la raison sociale de Union philatélique de Montréal, ayant son siège social et son lieu de réunion dans une salle du Café Saint-Jacques, numéro 415 Sainte-Catherine Est et que Messieurs G. Hémond, pharmacien et H. Bissonnette, peintre décorateur, ont été élus respectivement président et secrétaire de la dite association et ont été dûment autorisés à faire cette déclaration faite et signée en duplicata à Montréal, le 23e jour de janvier 1933.

(signé G. Hémond, président et H. Bissonnette, secrétaire)»

À cette époque, la cotisation fut fixée à 2 $ et les réunions avaient lieu les 2e et 4e mercredi du mois. Fait à noter, dès les premières heures de l’UPM, des dames en furent membres : Madame A. Cardinal, le 25 janvier 1933, et Madame Yvonne Grignon, de Sainte-Agathe, le 22 mars suivant, en tant que membre correspondante. Dès le 5 octobre, on acceptait ce que l’on appelait alors les «cadets». Le premier à se joindre à l’UPM fut P. E. Grimonde, le 13 octobre 1936. Plus tard, on créera une section dite «féminine» et une section dite «junior» qui deviendra ensuite sous la gouverne de M. Jacques Desforges, l’Union philatélique junior de Montréal. Un de ses animateurs les plus illustres sera M. Denis Masse, le regretté chroniqueur philatélique que tout le monde connaît.

Dès avril 1933, M. Vincent proposa la tenue de la première exposition philatélique (EXUP) de l’UPM qui eut lieu les 16 et 17 novembre suivants. Cette exposition fut présentée dans L’oiseau bleu, la revue de la Société Saint-Jean-Baptiste – le rédacteur en chef, M. A. de la Rochelle, était membre de l’UPM depuis le 8 mars – comme la première exposition philatélique pour les philatélistes de langue française. Vingt-six autres EXUP suivront ainsi que deux expositions d’importance organisées en collaboration avec l’UPM.

C’est lors d’EXUP 10, au Palais du Commerce à Montréal (6 au 9 mai 1965), la première exposition philatélique provinciale, que fut décidée la fondation de la Fédération des sociétés philatéliques du Québec qui allait devenir la Fédération québécoise de philatélie en 1970. Le président du comité des règlements était le Dr. Maurice Saint-Martin, de l’UPM.

Et c’est lors d’EXUP XIII (24 au 26 avril 1981 à l’aréna Villeray que furent établies entre Normand Caron, Denis Masse, Jean-Charles Morin et Luke de Stephano, tous membres de l’UPM, les bases de l’Académie québécoise d’études philatéliques

Les Échos philatéliques ont longtemps été l’organisme d’information principal de l’UPM. Leur publication débuta en janvier 1941 et cessa vers la fin des années 80 à cause des frais de production devenus trop lourds.

Quant au blason de l’UPM, il a été créé en 1940 par le président d’alors : M. L.-A. Lapointe.

D’argent à une croix de gueules chargée au centre d’un lys d’argent : cantonné au premier d’une poignée de mains, une gantelée de sinople, l’autre nue au naturel; au troisième d’un mont Royal de sable surmonté d’une croix latine; au quatrième d’une feuille d’érable de sinople. Timbré d’un castor couché sur écot au naturel.

L’écu entouré d’un rinceau de feuilles d’érable de sinople.

L’UPM a déjà compté près de 250 membres dans les années 50 et 60, mais si l’on considère que 31 philatélistes l’ont fondée et qu’elle compte encore aujourd’hui, après les hauts et les bas de son histoire, encore plus d’une soixantaine de membres, on peut dire qu’elle a bien survécu, qu’elle est encore bien vivante. Un peu plus de 2600 personnes en ont été membres. Imaginez un peu le nombre d’heures de bénévolat consacrées par ces personnes! On peut présumer qu’elle a encore devant elle de belles années à vivre pour le bénéfice de la philatélie et de tous ses passionnés.

Normand Caron

18 janvier 1933
(les 31 membres fondateurs de
l’Union philatélique de Montréal

1 Gaspard Hémond (président)
2 A.H. Vincent
3 Émile Saint-Loup
4 R. Biron
5 G.N. Monty
6 Adol. Cerat
7 Archambault, ...
8 H. Bissonnette (secrétaire)
9 M. Hellbronner
10 L.P. Nolin
11 F. O. Dubreuil
12 A. Suttr
13 G. Vincent
14 J. Cardinal
15 E. Verdy
16 J.O. Ducharme
17 A. F. Derenne
18 H. Miron
19 O. Brouillet
20 L. Trottier
21 H. Harnois
22 V. Parmentier
23 J.P. Theriault
24 W. Zukerbuklev
25 S. Stephen Kirnlibek
26 J. Bélanger
27 P.A. Bennet
28 P. Bilodeau
29 J.A. Martin
30 J.O. Labrecque (honoraire)
31 Ludger Gravel (honoraire)

LISTE DES PRÉSIDENTS DE L’UPM

HÉMOND, Gaspard, 1933
BEAUDIN, Charles, Abbé, 1934
L.P. NOLIN, 23 janvier 1935
ROBY, J. O., 9 janvier 1940
LAPOINTE, L.-A., 1940
BÉLANGER, Marcel, 1945
ROULEAU, Jean-Paul, 1948-1949
ROBY. J.O.
NOLIN, Gérard, 1950
DES FORGES, Jacques, 1953
LAGIOS, Nick, 1954
DES FORGES, Jacques, 1955
ST-MARTIN, Maurice Dr, 1956-1957
LAUZON, Roland, 1958
HURTUBISE, J.H. Yvon, 1959-60
MAINVILLE, Roger, 1961, 1962, 1965-1966
VAILLANCOURT, L.G , 1963-1964
CSAKY, Michel, 1963 (3 mois)
FORGUES, John, 1967-1968
DE BELLEFEUILLE, Clarence, 1969-1970
GERVAIS, Pierre, 1971-1972
DÉCARIE, Maurice, 1973-1974-1975
DESFORGES, Jacques, 1976
LAFRAMBOISE, Claude, 1977
DUMESNIL, Hubert, 1978
MASSE, Denis, 1979
DUCHAINE, Richard, 1980
HUGUES, James, 1981
GAGNÉ, Michel (1 mois) - BROUILLETTE, Marcel, 1982
LAVALLÉE, Bernard, 1983-1998
CARON, Normand, 1998-99
CÔTÉ, Jean-Guy, 1999-2000
CARON, Normand, 2000-2001
OLIVIER, Guy, 2001-2003
CARON, Normand, 2003-2005
CÔTÉ, Jean-Guy, 2005-2006
CARON, Normand, 2006-2008
OLIVIER, Guy, 2008-2010
CARON, Normand, 2010-2012
PARAYRE. Micheline, 2012-2015

Retour à la page d'entrée